Retour vers la page d'entrée!

mise à jour :

<<Retour   Suite>>

 

 

Route du Blues 2

Memphis – 15 Juin 2010

Dernière grande ville avant les états du Sud, au bord du Mississipi.C’est  un carrefour commercial, la ville du coton, mais aussi musical :


Rock, Soul, Blues : Partout les enseignes rappellent le rôle important des fabricants de guitare, studios d’enregistrement et  artistes divers. Certains clubs jalonnent la ville comme dans Beale Street, baptisée «  la grande rue de l’Amerique noire «  et immortalisée par la chanson « Beale Street Blues «  de William Handy.


Autre fois célèbre pour ses maisons closes, ses tripots, et son Blues, Beale Street est aujourd’hui la première attraction touristique de Memphis.


Ça ressemble à une rangée de Fast Foods et de boutiques souvenirs, diffusant de temps à autre une musique quelques fois bon marché .

Il peut arriver de croiser certains artistes confirmés parmi le dédale de toutes ces enseignes. Car, n’oublions pas qu’ici  même rodent l’ombre et la mémoire de certains comme John Lee Hooker, BB King, Rufus Thomas entre autres.


Nous avons compris depuis quelques jours l’essence même du Blues : Une voix noire qui s’élève pour parler de sa condition et affirmer son identité.


Nous aurons certainement l’occasion de parler de cela plus longuement demain avec la visite des Studios SUN et STAX.


Nous remontons tranquillement cette rue, pour finir devant l’enseigne du BB Kings Club..Et ce n’est que justice, puisque ce sont les habitants de Memphis qu’ici ont surnommé le jeune Riley B King ‘ Beale Street Blues Boy «  puis ensuite «  Blues Boy «  qui sera plus tard abrégé comme l’on sait ( BB King).


<<Retour   Suite>>

Haut

Francis Rossi aka Frame or the Gomor Rick Parfitt aka The Womor Alan Lancaster aka "Nuff" John Coghlan aka "Spud" Roy Lynes Andrew Bown Pete Kircher Matt Letley John "Rhino" Edwards Jeff Rich Bob Young Leon Cave the new boy 2013 Paul Hirsh