Retour vers la page d'entrée!

mise à jour :

<<Retour  Suite>>

 

 

Route du Blues 2


Festival de Blues Chicago:journée du 13 juin 2010

 

3ème et dernière journée  Festival de Blues – Chicago
Ce matin, la brume est présente sur Chicago. La température a baissé et notre projet de SkyDeck capote sérieusement. Nous décidons de partir sur les traces du bus impérial dans les rues vides d’un dimanche matin à Chicago. Nous découvrons Navy Pier sur le lac Michigan, un endroit pour flâner le dimanche matin en famille où nous croisons joggers, couples , familles et quelques touristes.
Allez, notre dernière journée sur ce festival va se terminer en beauté. Direction Grant Park une ultime fois !
Le Blues..Combien de « légendes «  avons-nous rencontré ? Combien sont là , présents sur ce festival, pour vous dire que le Blues est bien vivant et qu’il doit le rester. Combien sont ils à vous démontrer que cette musique est à l’origine de tout ( ou presque) ce que vous pouvez entendre ou écouter sur les ondes en ce moment. Combien de témoins restent ils pour nous raconter cette vieille histoire qu’est le Blues . Combien seront-ils dans quelques années ?
Buddy Guy nous l’expliquait le premier jour, les clubs de Blues ferment un après l’autre, le Blues a beaucoup de mal à survivre à la musique actuelle. Il s’éteint doucement et les dignes représentants de cette musique que nous avons rencontré témoignent avec beaucoup de dignité et force d’une authenticité réelle dans cette musique.
Faisons un saut dans le temps, dans 30 ans, le Rock serait mort et dans un des derniers festivals de rock sur notre planète immergée dans un mélange hybride de musique électronique et synthétique, nous aurions comme témoins le vieux Bono assis près d’une vieille pile de Cds nous racontant les soirées magiques du Stade de France ou Mick Jagger, presque centenaire signant sa nième biographie devant un parterre de quinquagénaire en extase…Que dirions nous ? Comment serions nous ? Sans aucun doute comme nous avons été pendant ces 3 jours. Humainement et humblement touché par cette simplicité et cette profondeur d’esprit qu’ont tous ces musiciens. Les uns apres les autres, nous avons pu les voir, les toucher, les regarder, les écouter, leur parler, et chacun d’entre eux délivrait le meme message : «  Thank you so much « Thank you so very much « ………Et nous de leur retourner le meme message «  Merci «  «  Respect «  Cette générosité, cette humanité, cette simplicité et ce plaisir de tant donner  qui nous a entouré pendant 3 jours à travers cette musique nous a enfin fait comprendre la vrai signification du Blues.

Franck Scott Jr


Pour notre arrivée sur le festival, premier arrêt. Et nouvelle rencontre avec Franck Scott Jr.De son vrai nom, Franck «  Lil’Sonny » Scott , né au Texas en 1927, a démarré dans la vie active comme porteur d’eau à l’age de 5 ans.Il s’installe dans Maxwell Street au milieu des années 50 après avoir servi dans la Navy pendant la seconde guerre mondiale.
Lil’ Sonny Scott au même titre que d’autres artistes, se consacrent depuis de nombreuses années à la préservation de cette culture Blues. Il a joué avec les plus grands. Il est présent aujourd’hui sans même jouer, sans même demander quoique ce soit, simplement être présent à l’age de 83 ans pour nous raconter qu’il fait partie des derniers, The Last Lost American Bluesman……
Un moment rapide et unique.

Bobby Rush


Revenons à la scène et un de nos plus grands moments sur ces 3 jours.Sur la scène du Mississipi Juke Joint, à 1400, se présente Bobby Rush. Connaissez vous Bobby Rush ? JETEZ VOUS sur le documentaire réalisé par Martin Scorcese «  Sur la Route de Memphis « , vous y découvrirez un artiste unique, né en 1940, il a vécu pres de 30 ans à Chicago avant d’aller s’installer à Jackson, Mississipi.Des dizaines de Cd’s à son actif mais c’est principalement sur scène que Bobby Rush est unique. Les gens le savent et nous sommes TRES nombreux devant cette scène. Un show, un spectacle d’une heure d’une rare intensité et d’émotions. Des rires et des larmes dans le public, Bobby Rush moque le Rap et le R&B en singeant le moonwalk de Michael Jackson non sans lui rendre un hommage appuyé. Un TRES grand moment.
Nous aurons l’occasion de l’approcher, lui parler, partager quelques photos avec  lui non sans émotions.


Nous filons vers le Gibson Guitar Crossroads Stage et vont se produire successivement Barbara Carr, et Roy Roberts

Barbara Carr…née en 1941, à St Louis, QUELLE FEMME ! comme beaucoup d’autres, démarre dans les églises, gospel, rejoint une troupe de danse, puis en 1963 forme les Petites. Elle signe son premier contrat avec Chess en 1966. Sans trop de succès malheureusement, elle fera comme beaucoup d’autres des enfants , les élèvera et reviendra sur le devant de la scène dans les années 70.

Barbara Carr


Mélange de Blues et de Soul, une voix magnifique qui ne demande qu’ à etre écoutée..Elle formera avec son mari son propre label vers la fin des années 80. Sa prestation scènique fut splendide et le public qui evite la pluie le lui rend bien.


Roy Roberts : Originaire de Virginie, il a joué avec les plus grands de la Soul et du Blues, Eddie Floyd, Stevie Wonder, Solomon Burke et Otis Redding pour ne citer qu’eux.

Roy Roberts


Plutôt Rythme & Blues que Blues , quelques soupçons de Soul et une énergie incroyable au service d’une musique parfaite. Il nous agrémente d’un set d’une heure sans pause et un public aux anges.
Il finira par une reprise de BB KING «  the Thrill is Gone «  chanté par quelques centaines de personnes massées devant la scène..Une belle manière de terminer ce festival..BB KING..


En partant , nous croisons Lil’Ed, guitariste talentueux sur le stand Chicago Blues, quelques minutes d’acoustique pour terminer cette journée.
Demain, relache, 800 kms pour rallier Nashville et puis Memphis où nous attendent d’autres rencontres on l’espere.
Il faut SAUVEGARDER le Blues, car toute la musique que l’on aime, elle vient de la, elle vient du Bluuuuuuueeeees…

Lil'Ed

A bientot


<<Retour  Suite>>

Haut

Francis Rossi aka Frame or the Gomor Rick Parfitt aka The Womor Alan Lancaster aka "Nuff" John Coghlan aka "Spud" Roy Lynes Andrew Bown Pete Kircher Matt Letley John "Rhino" Edwards Jeff Rich Bob Young Leon Cave the new boy 2013 Paul Hirsh